Le palais Sans-Souci

En s'autoproclamant roi du nord d'Haïti en 1811, le général Henry Christophe, héros de la guerre d'Indépendance, voulut un palais à sa mesure. Christophe jeta son dévolu sur ce cadre majestueux couronné de mornes verdoyants. Propriétaire des ces quelque huit hectares, Dominique Sans-Souci, un colonel noir, s'y refusa. Le roi le défia alors dans une course équestre. Sans-Souci chuta de son cheval. Christophe obtint ainsi son domaine et, beau prince, lui donna son nom...


Chéri Warlook fut l'architecte de cette construction qui employa 20.000 ouvriers durant deux ans. Le mortier utilisé fut particulier. Un mélange du sang et de peau de bœuf mêlé de sirop de canne et tout de même de chaux et de sable.
Achevé en 1813, le palais Sans-Souci comprenait de nombreux édifices qui répondaient à la nécessité de concentrer autour de la résidence royale l'essentiel des fonctions administratives de la monarchie. 

Sans-Souci était divisé en quatre départements : d'abord le corps principal de logis avec sa salle de spectacle et les appartements du roi. 

L'aile gauche du palais royal était réservée quant à elle au conseil d'Etat. C'est là que travailla d'abord le baron de Vastey alors qu'il avait sa résidence dans le village avec les autres dignitaires. Quand il se hissa dans la hiérarchie, Vastey se rapprocha des appartements du roi et fut le précepteur de ses enfants. 

Viennent ensuite les appartements de la Reine, situés à l'écart. Enfin, le quatrième département était constitué de vastes écuries. 

Une caserne, un hôpital, une imprimerie, une école militaire et une fonderie pour l'armement complétaient l'ensemble. On édifia enfin une basilique au dôme circulaire à l'entrée. Ce fut aussi le mausolée des caciques du régime. Mentor de Vastey, André Vernet y repose. Il s'y tient toujours une messe le dimanche.

 
Entre les appartements du roi et de la reine s'étend une vaste esplanade où, à l'ombre d'un caïmitier plusieurs fois centenaire, le roi tranchait chaque jeudi les différends entre ses sujets à la manière de Saint-Louis. Ce qui serait pure légende. Sur cette terrasse se dresse aussi le buste de la reine, mutilé lors du renversement de régime.

1820 : le royaume du nord est en guerre avec la république du Sud. Les sujets, les généraux d'Henry Ier se révoltent. Tyran pour les uns, dictateur éclairé pour les autres, le roi se suicide au palais et son corps est transporté dans la citadelle toute proche. C'est à Sans-Souci que fut arrêté Vastey, son dernier fidèle, pour être amené au Cap et exécuté avec les princes royaux. Délaissé dès lors, le Versailles haïtien fut ravagé par le tremblement de terre de 1842 puis peu à peu réduit ruines encore majestueuses aujourd'hui.

Sans-Souci fait partie intégrante d'un parc historique national qui comprend aussi la citadelle de la Ferrière, du roi Christophe élevé à 900 m de hauteur dans la crainte d'un retour des Français. 

D'après les récits de l'époque, le palais de Sans-Souci était originellement décoré à l'européenne. Miroirs, tableaux et draperies ornaient les salles et les meubles d'acajou fabriqués localement comme le parquet étaient de la plus belle facture. Des rideaux de soie encadraient les fenêtres dont les vitres étaient parfois peintes. Il s'y donnait de grandes fêtes avec toute la noblesse reconstituée sur le modèle des colonisateurs français chassés de l'île.

La façade sud du palais était peinte en blanc et jaune tendre tandis que le côté nord était de couleur ocre. 

Venue des flancs de la montagne, l'eau était amenée au palais par plus de 300 mètres de conduits qui traversaient un aqueduc, alimentaient deux fontaines en bronze et passaient sous les dalles du palais pour en assurer la climatisation.
Le premier étage du palais est inaccessible. Célestin pointe du doigt la chambre royale où Christophe se donna la mort. Dans ces ruines s'égayent des cabris et nous sommes les seuls visiteurs de l'heure. Haïti souhaiterait développer son tourisme et le gouvernement possède ici une mine d'or. Mais il a encore du pain, beaucoup de pain sur la planche...

Laurent QUEVILLY