Zayah en spectacle à Koudjay

Marie Suzette Pierre, de son nom d’artiste Zayah est une jeune chanteuse devant laquelle, les tympans vont fléchir grâce à la magie orientale de sa voix et le lyrisme impressionnant de ses textes.
 
Dotée d'un verbe étincelant et d'un art oratoire qui va au-delà de l'entendement, nous avons cru juste d'éviter de transcrire ses dits et de laisser à la jeune candide le soin de se présenter à vous!
J'ai pris naissance à Pétion-Ville. Élevée par ma mère dans une famille cinq enfants. Je n'ai pas eu la chance de connaitre trop bien mon père bien qu'il ait fait le grand pas quand j'avais douze ans. De toute ma vie, je n'ai fréquentée qu'une école, et à la fin de mes études, on m’a employée comme bibliothécaire, ou j'arborais
parfois le chapeau d’enseignante, après j’ai décrochée un diplôme en opérations bancaires et je me suis adonnée aux Sciences Politiques durant deux ans.
En ce qui concerne l’art, j’ai commencé de très tôt
A douze ans j'ai rédigé mon premier poème, a dix-sept ans j'ai composée ma première chanson, et à dix-huit ans j’ai terminé avec le manuscrit de mon premier
roman (LE POIDS DU SILENCE)
La musique c'est dans mon sang, je ne chante pas uniquement pour chanter, j'ai plein de messages positifs à véhiculer. Je me souviens étant enfant, je me cachais pour chanter, et à voix basse en plus, j'étais plus que timide... Jusqu'au jour où,
seule à la maison j'exécutais quelques phrasés et qu'une voisine m'a demandé : '' Quelle est cette belle voix qui passe à la radio?'' Mon frère qui faisait du rap m'a invitée à chanter avec lui et j'ai commencé par sortir mes piètres talents du cachot où ils se trouvaient.
J’ai eu la chance de suivre des cours de danse avec Nicole Lumarque et je dois avouer que ce fut une superbe expérience, puisque c’est ainsi que j’ai fait la connaissance de Christopher ,un passionné de la musique, lequel m’a inscrit à un concours avec ma chanson (QU’ÉST-CE QUI NOUS SEPARE) ,le succès de cette chanson m’a permit de voir que c’était la voie à suivre, dès lors j’ai pris tellement gout que c’était devenu une réelle passion dont je n’en pouvais plus m’en passer et c’est de là qu’ a débuté ce fameux voyage avec la musique.
En 2006 j'ai figurée sur l’album Alo Haïti avec ma chanson JE SOUFFRE ,en 2007 SALAM a vu le jour, et en 2008 j’ai été invité à Toronto pour représenter Haiti à une conférence sur les politiques relatives aux Arts IGNITES THE AMERICAS ,en 2010 j’ai rempotée trois médailles en Californie au concours WORLD CHAMPIONSHIP OF PERFORMING ARTS ( une médaille d’or et deux médailles d’argent) et en 2012 j’ai sortie trois autres chansons ZANMI KANMARAD, L’OUBLIER & INSHALLAH.
De nature perfectionniste, je suis toujours insatisfaite de ce que je propose, voilà pourquoi je lutte sans arrêt afin de me plaire et du même coup charmer mon auditoire le plus exigeant. La musique c'est ma vie et je veux y faire une carrière aussi longue que mon existence, et ce que je compte proposer au public sera varié
tant dans son fond que dans sa forme, mêlé à mes efforts saura m'octroyer l'appréciation du public, déjà j'invite les mélomanes du monde entier à ne pas fermer la porte de leur cœur aux nouveaux venus sur la scène. Haïti est à nous, ne le laissons pas périr à cause de nos intérêts personnels, il est temps de le sortir du
gouffre où il se trouvre.