blogue

Mourir pour Haiti

Heureux les peuples qui reconnaissent leurs héros et les glorifient. Heureux les peuples qui jugent leurs responsables quand ils pactisent avec les nazis. Heureux, Jean Moulin, que la voix de André Malraux accompagne au Panthéon en décembre 1964 : « Entre ici, Jean Moulin, avec ton terrible cortège… » « Sa pauvre face informe du dernier jour, ce jour là, elle était le visage de la France… » L’église, pour sa part, a doté chaque jour d’un saint Patron car il est nécessaire que les peules maintiennent une mémoire et une conscience collective de leur histoire sous l’angle du bien et du mal. Cinquante ans après les événements, l’opinion française s’interroge sur le rôle de la police et de l’administration de Vichy dans l’élimination des juifs français. Jorge Semprun nous raconte comment à sa libération de Buchenwald, les habitants du village eurent droit à une tournée des lieux, contigus à leur communauté, tournée d’horreur pour eux, eux qui, pendant des années, sans sourciller, avaient eu sous le nez les émanations des fours crématoires qui liquidaient des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants, coupables d’être juifs

Guide d'accueil à l'intention des personnes nouvellement arrivées à Montréal

Ce guide présente des informations utiles à l’intention des personnes nouvellement arrivées ou qui projettent de s’établir . Montréal afin qu’elles soient bien informées sur la réalité montréalaise et des ressources auxquelles elles peuvent avoir accès, selon leurs besoins. Ce guide a été conçu en complément de celui du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion intitulé Apprendre le Québec. Il vous permet d’avoir à portée de main des informations vari.es et utiles à propos de Montréal.

Bassett, Ebenezer D. (1833-1908)

Ebenezer D. Bassett was appointed U.S. Minister Resident to Haiti in 1869, making him the first African American diplomat.  For eight years, the educator, abolitionist, and black rights activist oversaw bilateral relations through bloody civil warfare and coups d'état on the island of Hispaniola. Bassett served with distinction, courage, and integrity in one of the most crucial, but difficult postings of his time.

Des africains de haut rang dans la ville de York du 4ème siècle

De nouvelles techniques médico-légales archéologiques révèlent l'existence d'Africains vivant, avec un statut élevé, au 4ème siècle après JC à York en Angleterre. C'est ainsi une vision multi-culturelle de la Grande-Bretagne du 4ème siècle après JC qui se révèle. Ces nouvelles recherches démontrent que la ville de York à l'époque romaine avait des individus d'origine ...

Sonia Pierre

Sonia Pierre ou Solange Pierre est une avocate haïtienne défenseuse des Droits de l'homme et du citoyen haïtien ayant vécu en République dominicaine. Sonia Pierre ou Solange Pierre est née en 1963 en République dominicaine de parents haïtiens. elle était une des treize enfants de cette famille installée dans un batey, sorte de campement où vivent les coupeurs de cannes à sucre. À sa naissance l'administration dominicaine a mal orthographié son prénom, inscrivant le prénom de Solain. Elle fut prénommée depuis Sonia ou Solange.

Saint-Michel n’est pas qu’un « quartier difficile » !

À la fois espace physique, politique, économique et social, le quartier est un micro-système vivant qui interagit avec d’autres systèmes plus grands : la ville, la région, la nation, le monde (Authier et al. 2006 ; Keans et Parkinson 2001). Produit et producteur de dynamiques, une quantité infinie de qualificatifs peut lui être appliquée. Les activités qui s’y déroulent peuvent contribuer à sa caractérisation, comme le quartier des affaires qui concentre les entreprises mondialisées et hyper-connectées, ou le quartier des spectacles accueillant salles de concert et lieux de productions artistiques.

Remise de la Légion d’honneur à Adeline Chancy

Adeline Chancy, ancienne ministre à la Condition féminine et aux droits des femmes a été décoré jeudi 16 octobre par la République française. Adeline Chancy, défenseuse des droits des femmes, de la langue créole et experte de l’alphabétisation, a reçu le jeudi 16 octobre 2014 les insignes de Chevalier de la Légion d’Honneur.

Édouard Glissant, créolisation

Au sein des analyses de Glissant, l’idée de créolisation vise tout autant le processus de formation des sociétés créoles en tant que telles, que celui d’un devenir pressenti des cultures du monde, résultant de leur mise en relation active et accélérée. Ainsi conçue, la créolisation désigne bien tout l' "imprévisible" né de cette élaboration d’entités culturelles inédites, à partir d’apports divers. Elle se différencie se faisant du seul métissage, et nécessite certaines conditions d’épanouissement. Avec celle de Relation, il s’agit bien là d’une notion-pivot dans la réflexion de Glissant, d’où l’étonnante étendue conceptuelle qu’elle occupe dans l’architecture générale de sa pensée

Créoles

Le terme créole, à la fois nom et adjectif, en espagnol ancien creollo, devenu criollo, passé dans les langues française et anglaise entre 1595 et 1605, désigne d'une façon générale une personne née dans une ancienne colonie de parents venus d'ailleurs. Il est souvent compris restrictivement comme s'appliquant à une personne « de race blanche » (on dit plutôt aujourd'hui : « d'ascendance européenne »). D'après Robert Chaudenson, un spécialiste réunionnais, il existe deux grands types de Créoles de par le monde, le terme ayant çà et là deux acceptions différentes.

Le mapou

Le mapou, Ceiba pentadra, est un arbre d’Amérique latine, de la Caraïbe et peut-être d’Afrique de l’Ouest, où on l’appelle « fromager ». Ce grand arbre de forêts tropicales et du littoral a été, et continue d’être, un symbole important dans de nombreuses sociétés. En Haïti, le mapou a une dimension magique, incarnant la force et la sagesse, en particulier dans le vaudou. Les Taïnos vénéraient déjà cet arbre majestueux qu’ils pensaient habité par des esprits. Ils n’utilisaient pas son coton de peur de voir leur sommeil hanté. Le nom scientifique « ceiba » est le mot taïno pour désigner cet arbre. Le mapou est également un arbre sacré pour les Mayas, jusqu’à aujourd’hui. Chez les anciens Mayas, un mapou se tenait au centre du monde et cet arbre de vie était le lien entre le monde souterrain, la terre et les esprits. Les esprits des morts pouvaient l’utiliser comme passage pour monter vers les divers niveaux célestes. L’arbre était associé avec les lieux de pouvoir politique ou religieux.

Pages