Lettre du président Boyer aux révolutionnaires grecs

Lettre du président Boyer aux révolutionnaires grecs

Le président haïtien Jean-Pierre Boyer, suite à une demande d'assistance grecque, a adressé une lettre le 15 Janvier 1822 à A. Korais soutenant les Grecs et leur reconnaissant le droit à la liberté et l'auto-determination. Un an plus tard, le 18 Janvier 1823 La Grande-Bretagne a reconnu, tandis que plus tard, le 25 Mars, il a reconnu que les Grecs belligérants. A la fin de cette année, le 2 Décembre 1823 le président des États-Unis, James Monroe, reconnu par une proclamation de l'existence du territoire grec et a exhorté le Congrès à nommer un ambassadeur américain en Grèce. Ces décisions ont été la première victoire de la rébellion et le point de départ de l'État grec contemporain. Peuple grec reconnaissent et sont reconnaissants envers les nations Haïti, britanniques et américains. De plus en plus les Etats, à l'exception bien sûr de l'Empire ottoman, ont commencé à sympathiser à la rébellion grecque et ont progressivement indirectement reconnu. La lutte pour l'indépendance a été légitimée a posteriori.

La Maison d’Haiti, plus de 40 ans de présence, d’action et d’engagement social.

www.mhaiti.org