Chili: la gratuité des études universitaires

Camila Vallejo, leader de la contestation étudiante chilienne maintenant au Congrès du Chili  
Durants ces deux dernières années, le Chili a connu d'immenses mobilisations pour réclamer une éducation gratuite et de qualité pour tous à la place du système privé actuel, cher et inégalitaire, hérité de la période de la dictature d'Augusto Pinochet (1973-1990).
 
L'idée est que l'éducation cesse d'être comme aujourd'hui un 'bien de consommation' pour lequel les moyens financiers déterminent les établissements auxquels on peut avoir accès. 
 
Ainsi, la gratuité des études universitaires a éte adopté et il sera dorénavant interdit aux établissements privés à recevoir des subventions de l'Etat, les familles versant de leur côté des mensualités. “Ils ne veulent pas qu'avec des financements publics soient créées des affaires privées". Cette réforme sera financée par une taxe de 27% sur les sociétés