Jérémie, haut lieu du marronnage

Fondée en 1756 par les Français, puis repris par les Anglais mais finalement livrée au vaillant Toussaint Louverture par le général Maitland, Jérémie s’élève entre les collines de Bordes, de Rochasse et de Caracol. Fière de la beauté de ses plages telles que Anse-d’Azur, Gommier et Guinaudée, les haïtiens de Jérémie cultivent la solitude tranquille de leur ville. Et c’est sans étonnement que l’on apprend que les plus grands écrivains Haïtiens tels qu'Emile Olivier, Edmond la Forest, Emile Roumer, René Philoctète, Jean-Richard Laforest et Thomas Alexandre Dumas sont les enfants du pays. Une ville comme Jérémie aspire à la poésie et à l’écriture.

La ville a été fondée sur un village de pêcheurs en 1756. Elle doit son nom à un marin-pêcheur appelé Trou jérémie. Elle devint un haut lieu du marronnage avec Plymouth et Macaya. Plymouth et Macaya sont deux chefs de bande, célèbres, qui ont organisé dans l'Ouest la lutte contre le colonisateur et se sont réfugiés dans les montagnes, qui portent depuis leur nom. De là, ils sillonnaient et contrôlaient toute la région.

Après l'indépendance, un dénommé Goman fonda dans la région l'Etat du "Grand Doico", mouvement paysan installé de 1807 à 1819 dans le massif de la Hotte.

Les Dumas, des légendes de l'Histoire de Jérémie

En 1762 naquis à Jérémie Alexandre Davy de la Pailleterie (1762-1802), qui fut fait général par Napoléon en raison de son courage. Après s'être défait du nom français de son père, il adopta celui de jeune fille de sa mère : Dumas. Son père, le marquis de la Pailleterie, vint s'installer à Jérémie en 1748. Son fils devint un écrivain célèbre sous le nom d'Alexandre Dumas père (1802-1870) auteur notamment des Trois Mousquetaires, et du Comte de Monte-Cristo. Son petit-fils fut également un écrivain célèbre sous le nom d'Alexandre Dumas fils (1824-1895). On lui doit notamment la dame aux camélias, le Demi-Monde et Georges.

On peut visiter encore aujourd'hui les vestiges de sa maison natale : l'Habitation Davy de La Pailleterie, aujourd'hui Habitation Latibolière, ancienne plantation de café.