Mhaiti.org

Champs d'action de la Maison d'Haïti

Femmes

Formulaire d'inscription

Calendrier d'activites

ESPACE PARENT

Activité hebdomadaire destinée aux femmes et à leurs enfants

BYENVINI À MONTRÉAL

Facilité l’intégration des enfants nouvellement arrivés à Montréal de découvrir leur pays d’accueil. 

AU FUTUR

 Réinsertion des jeunes mères de 15 ans à 25 ans. 

SERVICES AUX FEMMES

 Toutes femmes qui cherchent un soutien sont capables de contacter Du lundi au vendredi

BEDONDAINE

Ce sont des ateliers en périnatalité destinés aux femmes

RÉSEAU FEMMES INMIGRANTES ET RACISÉES

Pour la pleine participation citoyenne de ces femmes

JOUER C'EST GRANDIR

Parents, plus souvent les mères, avec un ou des enfants entre 0 et 5 ans,

RÊVE-ACTION

C’est la lutte contre la violence conjugale faite aux femmes.

Femmes

Blogue

La Maison d'Haïti

Coordination Femmes de la maison d'Haïti

PROGRAMME ESPACE PARENTS

Le programme permet aux femmes d'avoir une saine habitude de vie, un comportement optimal pour être en santé et développer un sentiment de bien-être, en augmentant leur connaissance en matière de santé et des pratiques parentales. Elles sont plus sensibilisées et outillées. Elles sont en mesure de créer un espace sécuritaire pour elles-mêmes et pour leurs enfants et bénéficient d’un continuum de services.

Activités réalisées
• Suivis individualisés : les principales activités de suivi touchent des besoins
personnels et pratiques comme : de l’écoute, support en santé mentale, orientation
et recherche d’emploi, accès aux services juridiques, halte-garderie et garderies
subventionnées, accès aux services de santé; et.
• Rencontres collectives : portant sur les bonnes pratiques, saines habitudes de
vie, la socialisation et l’entraide entre les familles. Les enfants de 0 à 5 ans sont à la
halte-garderie et les plus vieux participent aux activités d’initiation à la technologie, des
ateliers de peinture, de dessin, etc.
• Références et accompagnements vers des ressources spécifiques en lien avec les
besoins. L’apport de nos partenaires du quartier de Saint-Michel et environ s’est avéré
très utile.

 

 

 

PROGRAMME AU FUTUR

• 100% des jeunes mères sont engagées dans leur processus de réinsertion sociale

Programme qui a pour objectif la réinsertion sociale des jeunes mères de 15 à 25 ans de la communauté noire et le développement des nourrissons, en offrant un accompagnement individuel et de groupe. Il vise à augmenter les connaissances et favoriser le renforcement des compétences parentales pour le bon développement des enfants. Profil des participantes : Jeunes mères entre 15 et 25 ans, de la communauté noire, avec enfants de 0 à 5 ans, avec facteurs de vulnérabilité : souvent monoparentales, emploi et situation financière précaire, n’ayant pas complété leurs études secondaires, souvent isolées et immigrantes récentes.

BEDONDAINE

Femmes enceintes nouvellement arrivées au Canada et mères ayant des enfants entre 0 et 12 mois.

La Maison d’Haïti a reçu beaucoup de femmes enceintes nouvellement arrivées
au Canada et des mères ayant des enfants entre 0 à 5 ans. Cetaines demandeuses
d’asile sont devenues enceintes et d’autres enfants sont nés; ce qui justifie un
besoin d’encadrement spécfiique des mères avec enfants 0-12 mois. Souvent,
ces mères ignorent les ressources disponibles, certaines d’entre elles vivent des
situations sociales et émotives difficiles: barrière linguistique, statut d’immigration,
isolement, problème d’intégration, délocalisation, troubles de stress traumatique. Les
demandeuses d’asile qui sont en attente de leur carte d’accès en santé du Programme
Fédéral Santé Intérimaire(PFFI) n’ont souvent jamais consulté de médecin durant leur
grossesse.
Le programme Bedondaine dispose (2) pôles de service : Maison d’Haïti pour le secteur
Ouest et Mon Resto pour le secteur Est de Saint-michel.

35 Services

Objectifs
• Encadrer les mères avec enfants de 0 à 12 mois et les orienter dans
un continuum de services en périnatalité offerts dans le quartier,
• Outiller les femmes enceintes pour une grossesse harmonieuse et en
santé en leur offrant un suivi individualisé, des ateliers thématiques et
un accompagnement personnalisé,
• Favoriser la sécurité alimentaire des femmes pendant la période de
grossesse,
• Prévenir les carences alimentaires chez les tout-petits,
• Informer les mères des besoins alimentaires du nourrisson mais
aussi de leurs besoins bio/psycho/sociaux.

 

Ateliers
• La grossesse et l’accouchement,
• Bien manger pour un bébé en santé,
• L’allaitement,
• Je porte bébé,
• L’accouchement et nouveau-né,
• Le marché du travail,
• Alimentation : astuce et truc pour économiser,
• Participation au Gala des nouveaux-nés partenariat avec Mon Resto de Saint-Michel
pour souligner l’arrivée des nouveau-nés dans le quartier,
• Participation à une causerie surr la violence faite aux femmes en lien à la grossesse
et santé maternité, Québec/Haïti,
• Rencontres de partage : distribution de vêtements pour bébé et accessoires pour la
grossesse, de lait maternisé, de meubles et équipements pour chambre bébé,
• Références pour la prise en charge des suivis médicaux.

JOUER, C'EST GRANDIR

Parents, plus souvent les mères, avec un ou des enfants entre 0 et 5 ans, de milieux défavorisés, ayant récemment immigrés au Canada ou depuis quelques années.

 

La Maison d’Haïti a reçu beaucoup de femmes enceintes nouvellement arrivées au Canada et des mères ayant des enfants entre 0 à 5 ans. Cetaines demandeuses d’asile sont devenues enceintes et d’autres enfants sont nés; ce qui justifie un besoin d’encadrement spécfiique des mères avec enfants 0-12 mois. Souvent, ces mères ignorent les ressources disponibles, certaines d’entre elles vivent des situations sociales et émotives difficiles: barrière linguistique, statut d’immigration, isolement, problème d’intégration, délocalisation, troubles de stress traumatique. Les demandeuses d’asile qui sont en attente de leur carte d’accès en santé du Programme Fédéral Santé Intérimaire(PFFI) n’ont souvent jamais consulté de médecin durant leur grossesse. Le programme Bedondaine dispose (2) pôles de service : Maison d’Haïti pour le secteur Ouest et Mon Resto pour le secteur Est de Saint-michel.

SERVICE AUX FEMMES

Répondre aux besoins des femmes en situation de vulnérabilité en tenant compte de la mission et l’éthique de la Maison d’Haïti. Favoriser et renforcer l’empowerment des femmes. Créer un espace de discussions et de débats pour un changement individuel et collectif des femmes, principalement celles qui sont immigrantes et racisées. Faciliter l’accès à certaines ressources.

Le programme Service aux Femmes est le premier répondant à la Maison d’Haïti pour intervenir auprès des femmes en situation de crise et/ou ayant un besoin d’urgence en terme de prise en charge ou d’orientation vers d’autres ressources. Comme toutes les autres entités au Dossier Femmes, la pratique d’intervention est basée sur une approche féministe et intersectionnelle. Le programme est membre de quelques coalitions et de tables de concertation qui luttent contre toutes formes de discrimination et de préjugés envers les femmes. Il organise des évènements de réflexion et de sensibilisation sur les rapports égalitaires femme/ homme, il met en évidence les différentes avancées réalisées dans le secteur et crée un espace d’accès et de partage de certains besoins pratiques pour les femmes et leur famille. Le profil des femmes varie tant au niveau de l’âge, de la scolarité que de la situation économique. Les demandes viennent de partout même en dehors du Québec.

Mis en place depuis 2019, ce projet est développé en partenariat avec 7 organismes du quartier et le volet participation citoyenne de la table de concertation Vivre Saint-Michel en Santé (VSMS). Un comité constitué de 7 organismes du quartier (Femmes relais, Maison de la famille, Joujouthèque, Mon resto, Carrefour populaire Saint-Michel, Forum jeunesse, VSMS, CERG) assure le suivi et l’évaluation, il oriente aussi les choix stratégiques du projet.

Le projet commence à prendre sa vitesse de croisière. Au cours de la deuxième année les activités seront maintenues soit des cafés rencontres dont elles ont déjà suggéré quelques thèmes. On procédera à la mise en place de petits comités thématiques en lien avec le plan de quartier et leurs intérêts stratégiques comme femmes. Leur projet collectif permanent sera défini et elles travailleront à sa mise en place. Un forum en ligne sera inauguré pour traiter des sujets qui les intéressent et échanger des expériences et compétences.

Pandémie Covid-19 et Santé des femmes mise

Développé en concertation avec les partenaires de la Maison d'Haïti, ce projet vise essentiellement à améliorer les conditions de vie et la santé des femmes qui sont en situation de précarité, en mettant à leur disposition les meilleures pratiques d’intervention

Il est mis en place pour accompagner les femmes vivant des problématiques telles : les problèmes de santé avec la pandémie Covid-19, grossesses ; les femmes immigrantes et demandeuses d’asile isolées provenant de quartiers sensibles, des femmes vivant des problèmes psychosociaux, comme : chômage, violence, et autres. Souventes fois, elles jonglent avec différents blocages dans leur vie de tous les jours, les empêchant d’accéder aux informations, ressources pertinentes pour se protéger ou prendre soin de leurs familles et d’elles-mêmes.

RÊVE-ACTION

Objectifs
• Lutter contre la violence faite aux femmes et ses conséquences via la
sensibilisation des femmes, de leur entourage et de la population en général.
• Faciliter l’accès à des services adaptés pour les femmes immigrantes,
particulièrement les femmes parrainées par un conjoint et victimes d’intimidation et
de violence conjugale.
• Outiller les mères victimes de violence conjugale afin qu’elles entreprennent un
processus d’autonomisation et de renforcement de leurs compétences parentales.

PROGRAMME BYENVINI À MONTRÉAL

Population ciblée, situation socioéconomique et besoins Les enfants réfugiés et demandeurs d’asile âgés entre 5 et 17 ans, qui résident dans les YMCA (Tupper et Royal Victoria) en attente de leur statut, ainsi que ceux de la communauté de la Maison d’Haïti. La plupart sont en situation de précarité, vivant en centre d’hébergement temporaire, n’ayant pas accès à l’école, ni à des activités. Certains sont également allophones.

Byenvini à Montréal est un projet bénévole fondé par Mme Elourdes Pierre, dont l’objectif principal est de contribuer à améliorer
la condition d’enfants réfugiés et demandeurs d’asile, à Montréal, par le biais d’une variété d’activités éducatives, artistiques et
sportives. En partenariat avec la Maison d’Haïti qui en assure la coordination, Byenvini tâche ainsi de faciliter l’intégration de ces
jeunes au sein de leur nouvelle société d’accueil.

Byenvini à Montréal est un projet bénévole fondé par Mme Elourdes Pierre, dont l’objectif principal est de contribuer à améliorer
la condition d’enfants réfugiés et demandeurs d’asile, à Montréal, par le biais d’une variété d’activités éducatives, artistiques et
sportives. En partenariat avec la Maison d’Haïti qui en assure la coordination, Byenvini tâche ainsi de faciliter l’intégration de ces
jeunes au sein de leur nouvelle société d’accueil.Activités réalisées – Apprentissage du jeu parents enfants

Réalisation du livre ART CONNECTING by the McGill Art Hive initiative. Projet initié et supervisé par les professeures Claudia Mitchell et Maria Ezcurra pour the McGill Institute of Human Development and Well-Being sous la directionartistique de Darshan Sanju Daryanani.

Durant huit semaines consécutives, les enfants et les jeunes résidents du YMCA

Tupper et Royal Victoria formant des groupes de 25 à 30 personnes, ont participé à des ateliers de création dans les locaux de la Faculté des Sciences de l’Éducation de l’université McGill. Tantôt libres, tantôt dirigés, les enfants ont fait de la danse/gymnastique, du dessin, de la peinture, du bricolage. Le tout s’est terminé par un grand pique-nique dans le jardin extérieur connexe au bâtiment de la faculté.

Décoration des ruches pour les abeilles, visite du jardin et œuvres à la craie à même

l’asphalte ont complété le bonheur des enfants.